atomique

atomique [ atɔmik ] adj.
• 1585; de atome
1Philos. et phys. anc. Qui a rapport aux atomes (1o).
2(déb. XIXe) Chim. Qui a rapport aux atomes (2o). Masse atomique : rapport de la masse de l'atome considéré au douzième de la masse du carbone 12. Unité de masse atomique (symb. u) :unité de mesure de masse atomique, valant 1,660 56.10-27 kg. — Nombre ou numéro atomique : nombre d'électrons (ou de protons) d'un atome, correspondant à son numéro dans la classification périodique des éléments.
3(XXe) Qui concerne le noyau de l'atome et sa désintégration. nucléaire. Énergie atomique, libérée par la fission des noyaux. Par ext. (1945) Bombe atomique, dont la grande puissance destructive est produite par l'énergie atomique. Armes, engins atomiques. Fusée atomique. Projectile atomique.
Qui utilise les engins atomiques. La guerre atomique. Fam. L'époque, l'ère atomique.
Qui produit ou utilise l'énergie nucléaire. Pile atomique. Centrale atomique. Sous-marin à propulsion atomique. Sous-marin atomique.
Abusivt Qui possède des armes atomiques. Les puissances atomiques (ou nucléaires).
Qui protège des effets de l'arme atomique. antiatomique. « L'air est raréfié comme celui des abris atomiques » (Malraux).

atomique adjectif Relatif à l'atome ou aux atomes. Qui se rapporte à la désintégration des noyaux d'atomes et à l'énergie qui en provient (tend à être remplacé par nucléaire) : Explosion atomique.atomique (citations) adjectif Marcel Pagnol Aubagne 1895-Paris 1974 Il faut se méfier des ingénieurs, ça commence par la machine à coudre, ça finit par la bombe atomique. Critique des critiques Nagelatomique (difficultés) adjectif Orthographe Sans accent circonflexe sur le o. → atome. Emploi Atomique / nucléaire. 1. Atomique = relatif à l'atome. Masse, poids atomique. 2. Nucléaire = relatif au noyau de l'atome et à l'énergie dégagée par sa fission. Physique nucléaire. Réacteur nucléaire. Remarque Dans les années qui ont suivi la mise au point des armes utilisant la fission de l'atome, on employait atomique dans le sens qu'a aujourd'hui nucléaire : la première bombe atomique a détruit Hiroshima. Cet emploi est maintenant un peu vieilli. ● atomique (expressions) adjectif Masse atomique, rapport de la masse de l'atome d'un élément au douzième de la masse de l'atome de carbone 12. Numéro ou nombre atomique (symbole Z), numéro d'ordre d'un élément dans la classification périodique. (Il est égal au nombre de protons du noyau ou à celui des électrons de l'atome.) Arme atomique, arme qui utilise les réactions de fission à base de plutonium ou d'uranium. (La puissance de ces armes est exprimée en kilotonnes. Elles servent d'amorce aux armes thermonucléaires beaucoup plus puissantes.) Bombe atomique, synonyme de bombe de fission. Pile atomique, synonyme vieilli de réacteur nucléaire. ● atomique (synonymes) adjectif Défense. Bombe atomique
Synonymes :
- bombe de fission
Nucléaire. Pile atomique
Synonymes :
- réacteur nucléaire

atomique
adj.
d1./d PHYS et CHIM Qui a trait à l'atome, qui le caractérise. Noyau atomique. Théorie atomique.
Chaleur atomique: produit de la masse atomique par la chaleur massique à l'état solide. Masse atomique d'un élément, d'un isotope: nombre mesurant la masse de moles d'atomes d'un élément ou d'un isotope de celui-ci, dans une échelle dont la base est la masse de l'isotope de masse 12 du carbone. (V. tabl. éléments.)
Poids atomique: poids, en un lieu déterminé, d'une masse d'élément égale à sa masse atomique.
Nombre ou numéro atomique: nombre de charges élémentaires positives du noyau de l'atome. Mendeleïev a classé les éléments selon leur nombre atomique.
Volume atomique: quotient du volume molaire par le nombre de moles d'atomes de la mole.
d2./d Relatif au noyau de l'atome, aux réactions nucléaires. énergie atomique, produite par la fission du noyau de l'atome. Bombe atomique.

⇒ATOMIQUE, adj.
A.— PHYS., CHIM. Qui se rapporte, qui est relatif à l'atome.
SYNT. Chaleur, énergie, nombre, théorie atomique.
Au fig. [En parlant d'une méthode d'analyse] Qui isole en constituants (quasi) autonomes les éléments d'un ensemble (cf. atomiste, atomistique) :
1. ... on a appelé « théorie atomique de la Société » celle qui la juge composée d'individus, seuls réels, par opposition à la théorie « organique », ou « organiciste », qui donne plus de réalité au tout.
LAL. 1968.
B.— Qui produit ou utilise l'énergie nucléaire.
SYNT. Arme, armement, bombe, canon, fusée, moteur, pile, sous-marin, usine atomique.
P. ext.
1. Qui concerne l'armement atomique :
2. Quant à l'échange de renseignements atomiques et aux matières premières, on s'attend dans la capitale américaine à voir publier dès aujourd'hui les accords réalisés sur ces deux points.
Politique asiatique de Londres, Le Monde, 19 janv. 1952, p. 1, col. 4.
3. Le mois précédent, le 3 octobre 1952, les responsables de la politique atomique américaine avaient subi une forte déception que Washington ne pouvait pas ne pas ressentir durement, bien qu'infligée par une nation alliée : l'entrée d'un troisième membre dans le club atomique à la suite de l'explosion d'une bombe britannique au plutonium à Montebello sur la côte ouest de l'Australie, consécration des décisions prises dès 1946 par le gouvernement Attlee.
GOLDSCHMIDT, L'Aventure atomique, 1962, p. 88.
SOCIOL. Névrose atomique. Peur incontrôlée causée par le péril atomique (cf. POROT 1960).
2. Qui utilise, possède l'armement atomique. Guerre, puissance atomique :
3. Caractérisé par l'emploi, à des fins militaires ou pacifiques, de l'énergie atomique. Civilisation, époque, ère atomique.
PRONONC. :[]. Enq. :/atomik/.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1585 philos. et phys. anc. « qui a rapport aux atomes » (J. DES CAURRES, Œuvres morales, 12b d'apr. Vaganay ds Fr. mod., t. 5, p. 70 : Epicure constitue ses dieux atomiques en humaine figure); 2. 1858 chim. (NYSTEN).
Dér. de atome; suff. -ique.
STAT. — Fréq. abs. littér. :674. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) néant, b) 142; XXe s. : a) 35, b) 2 769.
BBG. — CHAMB. 1970. — CHARLES 1960. — CHESN. 1857. — DUCH. 1967, § 22, 66. — DUVAL 1959. — Électron. 1963-64. — GALIANA Astronaut. 1963. — GALL. 1955, pp. 146-147. — GRAND. 1962. — LAITIER 1969. — LAL. 1968. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — MAR. Lex. 1933. — MAR. Lex. 1961 [1951]. — Méd. Biol. t. 1 1970. — MIQ. 1967 (s.v. atome). — MUSSET-LLORET 1964. — POROT 1960. — SPRINGH. 1962. — UV.-CHAPMAN 1956.

atomique [atɔmik] adj.
ÉTYM. 1585; de atome.
———
I Philos. et phys. anc. Qui a rapport aux atomes (I.). || Théorie atomique : ensemble des spéculations physiques et philosophiques fondées sur l'existence d'atomes. Atomisme, atomiste, atomistique.
———
II Sc., cour.
1 Qui a rapport aux atomes (II., 1.), pose l'existence d'atomes. || L'hypothèse atomique a triomphé au XIXe siècle. Atomisme, atomiste (II., 1.).
1 (…) on peut se demander (si étrange que le libellé de cette question puisse paraître) dans quelle mesure la Physique atomique contemporaine a réellement confirmé les idées des partisans de l'Atomisme. Il est certain qu'à l'heure actuelle les particules élémentaires de la matière ne peuvent plus être caractérisées par presque aucune des propriétés dont les douaient les conceptions un peu simplistes des Philosophes de l'Antiquité ou même les conceptions plus raffinées des physiciens qui au début de notre siècle reprenaient avec tant de succès la défense de l'hypothèse atomique et la vérification de ses conséquences. De toutes les propriétés intuitives attribuées il y a une trentaine d'années aux particules élémentaires, il ne reste plus guère d'intact aujourd'hui que leur caractère d'unités physiques permanentes dont le nombre reste constant au cours du temps : même la possibilité de les discerner constamment les unes des autres et de suivre leur individualité au cours du temps a, on le sait, disparu.
L. de Broglie, Continu et Discontinu en physique moderne, p. 106.
De l'atome. (Qualifiant des noms désignant des grandeurs rapportées à une mole d'atomes → 2. Molaire). || Masse atomique ou (rare) masse molaire atomique (d'un élément), masse d'une mole d'atomes de cet élément; le nombre qui mesure cette masse ( Atome-gramme). || La masse atomique du carbone 12 (isotope du carbone) a été choisie comme base des masses atomiques des éléments; elle est égale à 12 (ou 12 g, ou 12 g par mole); rapportée à l'entité élémentaire, elle sert à définir l'unité de masse atomique (symb. u), égale au douzième de la masse d'un atome de carbone 12 (soit environ 1,6605610-27 kg). || Masse atomique et poids atomique. Poids (I., 1.). || Chaleur spécifique atomique, volume atomique…
Notation atomique : notation fondée sur les poids atomiques, en chimie.Nombre ou numéro atomique : numéro d'ordre d'un élément dans la classification périodique de Mendeleïev, qui correspond au nombre de protons (et secondairement, à celui des électrons).
tableau Vocabulaire de la chimie.
2 (Déb. XXe). Qui concerne l'atome, en tant que concept scientifique, ou en tant que modèle complexe, et notamment le noyau de l'atome et les phénomènes liés à sa modification ( Nucléaire). || Structure atomique. || Modèle atomique de Bohr. || Désintégration, transmutation atomique.
2 Lorsque Rutherford réussit en 1919, à transformer les noyaux des atomes les plus légers, avec émissions de protons, il montrait pour la première fois que les noyaux atomiques, quoique de si petites dimensions, n'étaient pas eux-mêmes des entités élémentaires, mais des édifices complexes formés d'unités plus petites.
Nous savons, par les pages précédentes, que provoquer la transmutation atomique, en frappant le minuscule noyau, est comparable à un problème d'artillerie.
J. Thibaud, Vie et Transmutation des atomes, p. 130-131.
Qui étudie la matière au niveau des atomes. || Physique atomique. → 2. Physique, cit. 2.
Horloge atomique. Horloge.
Énergie atomique, libérée par la fission des noyaux d'atomes ou par la fusion.Par ext. || Bombe atomique (1945) : bombe dont la puissance destructive est produite par cette énergie, provenant de la fission (bombe A) ou de la fusion (bombe H) de noyaux d'hydrogène. Bombe. || Armes, engins atomiques. || Fusée atomique.
3 La vitrification du sol, sous l'action de la bombe atomique ne dépassait pas, ne pourrait dépasser, dans les conditions présentes, un ou deux mètres de profondeur.
G. Duhamel, le Voyage de P. Périot, III.
Qui produit ou utilise l'énergie nucléaire (en dehors des armes destructrices). || Pile atomique : réacteur où s'entretiennent des réactions en chaîne, dues à la fissibilité de l'uranium mélangé à un modérateur. Pile. || Moteur atomique : moteur actionné par l'énergie nucléaire. || Centrale atomique.
Par ext. Qui concerne, qui utilise l'arme, l'armement atomique. Nucléaire. || Politique atomique. || La guerre atomique.Abusif. Qui possède des armes atomiques. || Les puissances atomiques.
4 La guerre atomique implique une intense concentration des forces; elle reste entre les mains d'un tout petit nombre de responsables; sa puissance d'extermination elle-même en neutralise ou en suspend l'emploi jusqu'à un instant par lui seul décisif, car, selon toute probabilité, elle ne peut être qu'instantanée : le temps y est vainqueur de l'espace.
Raymond Abellio, les Militants, t. II, p. 45.
3 (Emploi critiqué). Qui est caractérisé par l'emploi (pacifique ou militaire) de l'énergie atomique. || L'époque, l'ère atomique.
5 Voilà bien la part de l'Église dans l'ère atomique : tout ce que nie le matérialisme triomphant et dont il se moque, mais qui demeure à nos yeux plus réel que la matière : cette âme humaine qui échappe à toute désintégration, cette âme autonome, immortelle, dès ici-bas débordante de Dieu (…)
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 150.
Qui est causé par l'emploi des bombes atomiques.
6 (…) le ciel est désormais, sans métaphore, le champ d'apparition de la mort atomique.
R. Barthes, Mythologies, p. 44.
Abri atomique, antiatomique.
7 Voici la chambre funèbre, dont la majesté tient aux proportions, à la géniale rigueur de l'architecture — ces pierres, comme celles des monuments mexicains semblent taillées au rasoir — et au caractère maléfiquement clos du lieu. Nous montons depuis longtemps, et l'air est raréfié comme celui des abris atomiques.
Malraux, Antimémoires, Folio, p. 60.
4 (V. 1950-55). Abusif et vieilli. Extraordinaire, « formidable » (dans le langage publicitaire, commercial; cf. la création du mot bikini).
REM. Atomique, dans ses emplois extensifs (et contestables) se spécialise plutôt dans l'allusion aux utilisations militaires de l'« atome », alors que nucléaire, dans des emplois analogues, concerne plutôt l'utilisation pacifique, mais écologiquement discutée, des techniques atomiques (cf. protestations anti-nucléaires, le nucléaire).
DÉR. Atomicien, atomiquement.
COMP. Antiatomique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • -atomique — ❖ ♦ Chim. Élément de composition d adjectifs qualifiant des corps, toujours précédé d un préfixe indiquant le nombre d atomes que comporte la molécule du corps qualifié. || Ex. : monoatomique, diatomique, triatomique, tétratomique ( …   Encyclopédie Universelle

  • Atomique — Atome Un atome (grec ancien ατομος [atomos], « que l on ne peut diviser »)[1] est la plus petite partie d un corps simple pouvant se combiner chimiquement avec une autre. Il est généralement constitué d un noyau composé de protons… …   Wikipédia en Français

  • ATOMIQUE — adj. des deux genres T. de Chimie Qui a rapport aux atomes. Doctrine atomique. Poids atomique, Poids indiquant la proportion dans laquelle une substance se combine avec une quantité déterminée d’une autre substance. Théorie atomique, Théorie des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • atomique — (a to mi k ) adj. Terme de chimie. Poids atomique, poids exprimant la proportion toujours définie dans laquelle une substance se combine avec une quantité déterminée d une autre substance. Comme il est purement relatif, on prend pour unité le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • atomique — adj., corpusculaire : ATOMIKO, A, E (Albanais.001). A1) bombe atomique : bonba atomika nf. (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • atomique — ● adj. ►BASDON Se dit d opérations que l on peut considérer comme indivisibles. Par exemple, une instruction assembleur du processeur l est. Le fait de tester une variable *et* d effectuer un branchement ne l est pas forcément (c est d ailleurs… …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • ATOMIQUE (PHYSIQUE) — La physique atomique est une discipline de la physique au même titre que la physique nucléaire ou que la physique de la matière condensée. Elle s’intéresse à des édifices simples – atomes, atomes ionisés (ou ions), éventuellement molécules à… …   Encyclopédie Universelle

  • Atomique (Dune) — Atomique (souvent employé par son pluriel atomiques) est un terme désignant les armes nucléaires dans le cycle de fiction Dune de Frank Herbert. Ces armes sont interdites par la Grande Convention. Le brûle pierre est par exemple une arme de ce… …   Wikipédia en Français

  • Atomique (Informatique) — Atomicité (informatique) Pour les articles homonymes, voir Atomicité. Les méthodes de synchronisation Barriè …   Wikipédia en Français

  • Première attaque atomique — Bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki Champignon atomique produit par l explosion sur Hiroshima, le 6 août 1945 Les bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki ont eu lieu les 6 et 9 août 1945 à l initiative des États… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.